Comment Aider un Dyslexique à Lire ? | 5 Astuces

par | 17 Nov 2020 | Troubles de l'apprentissage | 0 commentaires

Lse letrtes se mélganent snas ceses, lse mtos sntos dififclies à rceonnatîre et la lcteure parîat ipmssoible… Vous savez lire et pourtant vous avez mis du temps à décoder ces quelques mots ?  Vous pouvez alors imaginer d’une certaine façon ce que peut ressentir un dyslexique devant un texte. Les lettres semblent bouger en permanence, la lecture est lente, laborieuse et demande un grand effort cognitif. La dyslexie se caractérise donc par une difficulté importante à reconnaître les mots et comprendre leur signification. Or, la lecture est un déterminant majeur de la réussite scolaire : si un enfant ne parvient pas à lire, il se retrouvera en difficulté dans toutes les disciplines. Et malgré ses efforts soutenus, il entendra souvent qu’il n’y met pas beaucoup de bonne volonté. C’est pourquoi les parents peuvent se sentir dépassés au moment des devoirs et des apprentissages à la maison. De quelle façon accompagner son enfant en lecture ? Comment aider un dyslexique à lire ? Découvrez 5 astuces afin de faciliter la lecture aux enfants présentant un trouble spécifique du langage écrit.

 

 

 

1. Faciliter la lecture des textes pour aider son enfant dyslexique à lire

Un enfant dyslexique est incapable d’automatiser la lecture. Alors qu’il accède facilement au sens des mots présentés oralement, il n’arrive pas à identifier correctement les termes écrits. Il doit donc toujours se concentrer pour déchiffrer un texte et réfléchir à chaque mot qu’il lit. Résultat : il se fatigue vite, confond des lettres, en rajoute certaines et se perd facilement dans les lignes. Pour aider votre enfant à passer moins de temps sur le décodage du texte et réduire sa charge cognitive, voici plusieurs stratégies compensatoires.

Adapter les supports écrits

Lorsque cela est possible et en coopération avec son enseignant, modifiez la structure du texte pour le rendre plus lisible. Prenez en considération les éléments suivants afin d’aider un enfant dyslexique en lecture :

  • Utiliser une police de caractères lisible : préférez les polices sans empattement (caractères à bâton) afin d’éviter les confusions visuelles entre les lettres qui se ressemblent. Le « a » et le « e » de la police Times New Roman sont visuellement proches, à l’inverse du « a » et du « e » de la police Comic Sans MS qui se distingue plus facilement. Notez qu’il existe une police spécialement développée pour les personnes dyslexiques avec une base plus lourde afin d’éviter d’inverser les lettres. Il s’agit d’Open Dyslexic.
  • Augmenter la taille de la police : il est généralement recommandé d’opter pour une taille de 14 ou 16 afin d’aider un dyslexique à lire.
  • Augmenter l’espacement entre les lettres : une étude prouve qu’espacer davantage les lettres et les mots permettrait aux enfants souffrant de dyslexie de lire 20 % plus vite et de faire deux fois moins d’erreurs ;
  • Aligner le texte à gauche : les personnes dyslexiques ont beaucoup de mal à lire des blocs de texte justifiés parce qu’ils provoquent une fatigue visuelle plus grande.
  • Aérer la présentation des supports afin de faciliter la lecture aux enfants dyslexiques.

Proposez différentes adaptations de textes à votre enfant et demandez-lui ce qui lui convient le mieux. Notez qu’il existe plusieurs types de dyslexies et que les profils des personnes atteintes par ce trouble des apprentissages sont particulièrement variés. Chaque personne réagit différemment face aux difficultés rencontrées. C’est pourquoi il est essentiel d’écouter votre enfant et de déterminer les aménagements qui l’aideront dans ses apprentissages scolaires.

choisir-police-caractère-adaptee-dyslexie

Utiliser des outils de compensation : cache-lecture et chevalet

Il existe plusieurs moyens pour faciliter la lecture des textes aux élèves dyslexiques et compenser en partie leur handicap invisible. Vous pouvez par exemple proposer à votre enfant l’utilisation d’un cache-lecture. Il s’agit d’un rectangle évidé et plastifié qui se positionne sur la ligne à lire. L’objectif ? Faciliter le balayage visuel en ne laissant apparaître qu’une seule ligne à la fois. L’enfant se concentre donc uniquement sur les mots à décoder et n’est plus perturbé par ce qui suit. Si cela ne lui convient pas, suggérez-lui de poser ses documents à la verticale en utilisant un chevalet de bureau. Cette astuce peut, pour certains dyslexiques, améliorer grandement la lecture et la compréhension des textes.

outils-compensation-aider-dyslexique-a-lire

 

2. Encourager la compréhension du texte pour soutenir son enfant ayant des difficultés en lecture

Puisqu’un enfant dyslexique ne peut pas automatiser la lecture, il devra mobiliser une grande partie de ses ressources cognitives pour reconnaître les mots. Cet effort de lecture est si grand qu’il est incapable de se concentrer sur le sens de ce qu’il lit : le message du texte peut lui échapper en totalité. Or, il est essentiel d’accéder au sens des mots lus pour progresser et réussir ses devoirs de lecture. De fait, comment aider un dyslexique à lire et comprendre ce qu’il décode ?

Stratégies pour faciliter la compréhension des textes aux élèves dyslexiques

Découvrez 3 astuces qui permettront à votre enfant d’améliorer sa compréhension des textes afin de progresser en lecture.

1. Préparer la lecture : avant de commencer à lire, invitez votre enfant à observer attentivement la structure du texte. Encouragez-le à parcourir l’histoire en identifiant le titre, les sous-titres, les illustrations, les légendes, les mots en gras, etc. Puis, questionnez-le afin de faire émerger les premiers éléments de compréhension :

    • Que comprends-tu du titre ?
    • À ton avis, de quoi parlera ce texte ?
    • Que connais-tu de ce sujet ?
    • Pourquoi dois-tu lire ce texte ? (faire un résumé, répondre à des questions, etc.)

2. S’assurer de la bonne compréhension du texte pendant la lecture : après chaque paragraphe, arrêtez-vous un instant afin de vérifier si votre enfant a bien compris ce qu’il vient de lire. S’il a des difficultés à résumer le passage lu, guidez-le en lui posant quelques questions. Par exemple : « je me demande ce que l’auteur a voulu dire ? », « pourquoi ce personnage agit de la sorte ? », etc.

3. Faire un retour après la lecture : discuter avec votre enfant de ce qu’il a lu et de ce qu’il a compris ou non. Encouragez-le à vous raconter l’histoire avec ses propres mots et à déterminer l’idée principale du texte. Aidez-le à organiser ses idées de manière cohérente et à s’interroger sur le sens de ce qu’il a lu : cela est-il possible ? S’agit-il d’une erreur ?

aider-enfants-dyslexiques-comprendre-sens-textes

Écouter des livres audio pour aider un dyslexique à lire

Pour aider votre enfant à réussir ses compréhensions de textes, proposez-lui d’écouter des livres audio. En réduisant la charge cognitive demandée par le décodage, il pourra se concentrer pleinement sur le sens de sa lecture. C’est en comprenant le sens d’un texte qu’il prendra du plaisir à lire et à développer ses capacités de réflexion. Par ailleurs, grâce à l’enregistrement audio, il pourra écouter le texte tout en suivant l’histoire avec le livre et ainsi améliorer ses performances en lecture. C’est une manière différente de l’aider à lire un livre dans sa totalité et à enrichir son champ lexical.

 

3. Travailler le vocabulaire avec le trouble des apprentissages en lecture

L’enfant qui souffre d’un déficit en lecture utilise généralement un lexique pauvre avec des phrases courtes et simplifiées. Or, pour réussir à lire correctement et comprendre ses apprentissages scolaires, il est essentiel d’enrichir son vocabulaire. L’apprentissage de nouveaux mots favorise, en effet, la compréhension du texte et permet de gagner en fluidité de lecture.

Proposez à votre enfant de tenir un carnet contenant les nouveaux mots dont il doit retenir le sens. Encouragez-le à noter ses propres définitions et à les accompagner d’images ou d’illustrations. Rappelons que les enfants présentant des troubles spécifiques de l’apprentissage de la lecture pensent essentiellement en images et non en mots. Passer par le visuel peut donc grandement aider un dyslexique à lire et à apprendre du vocabulaire nouveau. Si votre enfant souffre également de dysorthographie, découvrez comment l’aider à surmonter ses difficultés.

Vous pouvez par ailleurs lui suggérer de créer un glossaire contenant les définitions des mots fréquemment rencontrés dans les consignes. Le but ? Lire facilement les consignes pour bien comprendre ce qu’on attend de lui. Voici quelques exemples : barrer, cocher, colorier, compléter, écrire, entourer, souligner, observer, lire, expliquer, résumer, relier, recopier, etc.

Enfin, aidez votre enfant à décoder les nouveaux mots qu’il va rencontrer lors de la lecture d’un texte à l’aide d’un transparent. Placez-le sur le document à lire et encouragez-le à entourer tous les termes qui sont difficiles. Prononcez-les une première fois et discutez ensemble de leur signification. La lecture du texte par l’enfant sera ainsi plus facile, car il aura déjà découvert les mots compliqués.

 

4. Partager la lecture pour donner envie de lire aux dyslexiques

Plus votre enfant avancera dans son parcours scolaire, plus il aura de textes et de livres à lire. Comment le soutenir dans sa scolarité et lui faciliter la lecture ? Comment aider un dyslexique à lire tout en prenant du plaisir à le faire ? Eh bien, en mettant en place des moments de lecture partagée ! C’est en créant des temps d’écoute et d’échange que vous pourrez accompagner efficacement votre enfant dans son apprentissage de la lecture.

Trois façons de pratiquer la lecture partagée

Voici différentes façons de partager la lecture avec son enfant :

  1. Lecture en écho : le parent lit une partie d’un texte avec expression et intonation, l’enfant suit avec son doigt. Une fois terminé, c’est à son tour de relire l’extrait de la même façon que l’adulte.
  2. Lecture à l’unisson : le parent et l’enfant lisent un texte ou une partie d’un texte à voix haute en même temps. L’adulte ajuste sa vitesse de lecture à celle de l’enfant et le corrige s’il se trompe en énonçant le mot de façon correcte. L’enfant devra alors le répéter, puis poursuivre la lecture.
  3. Lecture individuelle : lorsque l’enfant se sent plus en confiance, il pourra lire seul le texte à voix haute. L’adulte choisira alors soit de le suivre à voix basse, soit de se taire. S’il se trompe ou bute sur un mot, le parent le formulera aussitôt de la bonne façon et reprendra la lecture avec lui, puis se taira progressivement.

comment-aider-un-dyslexique-a-lire-lecture-partagee

Les bienfaits de la lecture partagée

La lecture partagée est une excellente stratégie pour motiver les enfants ayant des difficultés d’apprentissage de la lecture à lire. Pour les jeunes lecteurs, elle stimule le développement du vocabulaire et de la conscience phonologique. Ces moments de partage permettront à votre enfant de lire plus facilement, de travailler sa fluidité et d’améliorer sa vitesse de lecture. Profitez donc de ces temps privilégiés pour l’aider à se sentir en confiance tout en lui transmettant le plaisir de lire.

 

5. Développer le goût de lire pour accompagner son enfant dyslexique dans la lecture

Un enfant avec un trouble d’acquisition du langage écrit peut facilement se décourager devant ses difficultés et éviter toutes activités de lecture. Or, pour aider un dyslexique à lire, il est essentiel de développer son goût pour cet apprentissage. De fait, comment donner envie de lire à un enfant qui présente un trouble spécifique de la lecture ? Pour cela, choisissez les livres avec soin ! Laissez votre enfant sélectionner des œuvres qui l’intéresse : bandes dessinées, histoires illustrées, magazines, livres audio, etc. Si le récit est synonyme de plaisir pour lui, il développera naturellement l’envie de lire. En somme, autorisez-le à choisir des livres qui vont lui permettre de s’amuser pour vivre une expérience de lecture agréable.

Présentez également à votre enfant des livres spécialement conçus pour les personnes dys. De nombreuses éditions proposent désormais des collections adaptées aux difficultés des lecteurs dyslexiques. La police de caractères est plus lisible et la présentation aérée pour rendre la lecture confortable. La mise en page est retravaillée avec des spécialistes des troubles des apprentissages afin de faciliter le décodage et la compréhension du texte. Par ailleurs, pensez à prévoir un temps de lecture suffisant pour votre enfant. Intégrez ce moment à votre routine quotidienne : 15 minutes de lecture tous les jours, sans écran, sans distraction.

Profitez enfin des activités de la vie courante pour l’aider à lire. Vous voulez cuisiner ensemble ? Demandez-lui de lire la recette à voix haute. Il souhaite jouer à un jeu de société ? Invitez-le à lire les instructions pour comprendre les règles à suivre. En montrant à votre enfant à quoi sert concrètement la lecture, vous l’aiderez à développer son goût pour cet apprentissage et sa motivation à lire régulièrement.

developper-plaisir-de-lire-enfants-dyslexiques

 

Comment aider un dyslexique à lire ? À retenir

Pour aider votre enfant présentant un déficit en lecture à réussir à lire, vous pouvez :

  • adapter les supports écrits et utiliser des moyens de compensation ;
  • encourager la compréhension du texte pour favoriser l’accès au sens des mots ;
  • travailler le vocabulaire afin de le retenir efficacement et progresser en lecture ;
  • partager la lecture ensemble pour lui donner le plaisir de lire ;
  • développer son goût pour la lecture afin de le motiver à lire quotidiennement.

Pour parvenir à lire, une personne dyslexique doit fournir un effort cognitif important. Consacrer autant d’énergie à des tâches que d’autres font sans même s’en rendre compte n’est pas sans conséquence. Ces difficultés rendent les enfants dys peu sûrs d’eux avec une faible confiance en leurs capacités. Pourtant, ils comprennent parfaitement à l’oral et sont souvent très intelligents. Ils ont simplement besoin d’apprendre autrement en bénéficiant d’aménagements scolaires. Chez Pazapa, nous avons choisi d’adapter nos méthodes d’apprentissage pour accompagner au mieux ces enfants dans leur réussite éducative. Venez découvrir notre école musulmane en ligne et sa pédagogie sur mesure !

error: Alerte: Ce contenu est protégé !!
× Comment puis-je vous aider ?