Apprendre à lire à son enfant avant 6 ans

Apprendre à lire à son enfant avant 6 ans est l’objectif de nombreux parents. Même si dans le système scolaire français, l’entrée en lecture se fait durant l’année de CP, on remarque que certains enfants peuvent acquérir la lecture dès la maternelle. Et ceci, finalement, n’est pas surprenant. En effet, les neurosciences montrent qu’avant 6 ans le cerveau de l’enfant est d’une grande plasticité ce qui signifie qu’il est capable d’apprendre énormément de choses de façon très simple. De plus, entre 3 et 6 ans, il traverse une période sensible dite de la lecture. Il va donc manifester un intérêt prononcé pour les lettres, les sons, les jeux de sonorités. C’est le moment opportun pour l’apprentissage de la lecture. Pour vous aider à profiter au mieux de cette période sensible de la lecture, l’équipe de Pazapa vous propose de découvrir les bénéfices de cet apprentissage précoce puis, vous présentera plusieurs jeux et activités bénéfiques pour vous permettre d’accompagner votre enfant au mieux sur le chemin de la lecture. Toutefois, n’ayez aucune inquiétude : Si cette période sensible n’est pas exploitée, ce n’est pas grave. Dans ce cas, l’enfant entrera plus tard en lecture. Cet article n’a pas pour but de mettre une pression supplémentaire aux familles qui le liront. Chaque enfant est différent et avance au rythme qui lui est propre.

1. Apprendre à lire avant 6 ans : Quels sont les bénéfices pour l’enfant ?

Apprendre à lire avant 6 ans n’est pas une obligation, ni même une nécessité première. Néanmoins, acquérir cette compétence de façon précoce est un véritable atout pour l’enfant. Ceci va grandement le faciliter dans ses apprentissages scolaires et contribuer à la réussite éducative.

L’apprentissage précoce de la lecture est un facteur de réussite scolaire.

L’entrée en CP est un passage important dans la vie de l’enfant. Il va changer d’école, découvrir un nouvel enseignant, passer moins de temps dans les jeux,… En bref, il entre chez les “grands” ! Cette étape peut être stressante pour les élèves. Certains vont se retrouver en difficulté face à toutes ces nouveautés conjuguées à l’exigence d’apprendre à lire en moins d’un an. A l’inverse, un enfant ayant acquis la lecture en amont sera plus à l’aise et pourra employer toute son énergie à s’adapter à son nouvel environnement pour une année scolaire plus sereine. Et, au delà de cette année de CP, tout de même cruciale pour la suite de sa scolarité, appréhender la lecture avant 6 ans, permet à l’enfant d’enrichir son vocabulaire et d’améliorer son niveau en orthographe.

Apprendre à lire en famille permet de renforcer le lien parent-enfant

Si l’on décide d’apprendre à lire à son enfant soi-même, il est important que cela se fasse dans le plaisir. Le but n’est absolument pas de créer du stress chez l’enfant ni d’ajouter une pression supplémentaire sur ses épaules. Comme nous l’avons dit plus haut, si la période sensible de la lecture n’est pas exploitée, l’apprentissage de cette compétence se fera plus tard, lorsque le contexte sera plus favorable. Ensuite, passer du temps en famille, autour d’une activité bénéfique va renforcer les liens parent-enfant. Ceci va renforcer le sentiment de sécurité affective chez l’enfant ; sentiment qui va lui permettre d’entrer dans les apprentissages plus facilement mais aussi, de gagner en autonomie. Puis, quelle fierté pour vous, en tant que parent, d’avoir appris à lire à votre enfant ! C’est une compétence magnifique que vous lui aurez transmise.

Acquérir la lecture avant 6 ans permet à l’enfant de combler sa soif de découverte

Tout se joue avant 6 ans... Ou presque. L’enfant a un potentiel d’absorption tel que tout ce qui est appris pendant cette période reste gravé à jamais dans sa mémoire. Il est donc essentiel de stimuler ses capacités dès le plus jeune âge. Toutefois, ceci, toujours dans le respect de sa petite personne, en prenant en considération ses compétences. La lecture est donc un apprentissage idéal à ce moment de la vie de l’enfant. De surcroît, avant 6 ans, la curiosité de l’enfant n’a pas de limites. Dès sa naissance, celui-ci va s’intéresser à l’environnement qui l’entoure. Cette curiosité naturelle, source intarissable de questions et de demandes, est le premier pas vers l’apprentissage. Entre 0 et 6 ans, l’enfant traverse différentes phases durant lesquelles il va faire preuve d’une attention particulière envers des activités en particulier et, ainsi développer des compétences accrues en ce sens. Maria Montessori appelle ces phases “les périodes sensibles”. On le voit bien : c’est le moment idéal pour plonger dans le monde de la lecture, tout en respectant le développement de l’enfant.

 

apprendre à lire avant 6 ans

 

2. Des idées de jeux et d’activités pour préparer son enfant à la lecture dès la maternelle

L’entrée en lecture ne s’acquiert pas du jour au lendemain, sans avoir préparé l’enfant au préalable l’enfant. Ainsi, le parent a tout intérêt à mettre en oeuvre des jeux et des activités ciblés afin d’accompagner son enfant vers la lecture de façon ludique.

La lecture offerte est idéale pour préparer le répertoire mental de l’enfant

Tout d’abord, il est conseillé de lire beaucoup d’histoires ou de livres à son enfant et ce, dès son plus jeune âge. En lui offrant ce temps de lecture, on prépare son répertoire lexical. En effet, à travers les livres, on lui donne à entendre tout un tas de mots que nous n’utilisons pas forcément au quotidien. Lire à un enfant c’est lui apporter le répertoire mental qui lui sera utile quand il devra lire. La lecture doit faire partie des routines d’une famille, qu’elle soit en IEF ou non. Elle doit être associée à une émotion positive. Pour cela, vous pouvez organiser un temps de lecture dans un environnement calme, à un moment durant lequel vous êtes détendu et totalement disponible. Ce temps privilégié peut être instauré pendant le rituel du coucher ou à tout autre moment qui vous semble opportun. Ainsi, l’enfant associera le fait de lire à quelque chose de positif et d’agréable.

Utiliser les comptines et les poésies pour entrer en lecture en s’amusant

De tout temps, les comptines sont utilisées pour éveiller l’écoute de l’enfant. Elles regorgent de jeux de mots, de rimes qui plaisent aux enfants. Ceux-ci vont développer leur sens de l’écoute et, ainsi, ils seront sensibilisés aux différentes sonorités de la langue. Chez Pazapa, école musulmane privée en ligne, nous utilisons la comptine et la poésie comme supports pédagogiques au cycle 1 et 2. Par ce biais, l’enfant va articuler entre langage oral et langage écrit mais, également, développer un répertoire lexical nouveau et varié.

C’est à partir d’objets réels et d’images que l’enfant va commencer à apprendre à lire

Petit à petit, l’enfant va aiguiser son ouïe et sa perception des sons. Pour l’aider dans son apprentissage de la lecture, vous pouvez lui faire remarquer que les mots sont des suites de sons. Ensuite, il est intéressant de lui proposer des images ou des objets réels et de prononcer leur nom en insistant longuement sur le premier son, appelé le son d’attaque. Veillez à donner le son des lettres et non le nom des lettres. En effet, si l’enfant ne connaît pas le son des lettres, il ne pourra pas former de syllabes et encore moins de mots. Cette étape est primordiale pour apprendre à lire avant 6 ans.

Associer le son à la lettre est une étape fondamentale pour l’acquisition de la lecture en maternelle

Une fois que l’enfant connaît le son des lettres, il faut lui proposer d’associer chaque son avec la lettre correspondante. Pour l’accompagner à ce stade de son apprentissage de la lecture, vous pouvez lui proposer les associations de façon très simples et espacées dans le temps. Présentez lui 3 lettres maximum à la fois. Il est préférable de ne pas passer aux lettres suivantes que si celles déjà vues sont acquises. Le principe des apprentissages expansés est intéressant à appliquer dans le cadre de cet apprentissage. Ce principe se résume comme suit : « j’apprends aujourd’hui, je réactive dans 2 semaines puis encore dans 4 semaines ». De cette manière, l’enfant ancre ses connaissances véritablement.

Rectifier les erreurs de lecture en utilisant le feedback immédiat

Aussi surprenant que cela puisse paraître, pour apprendre, il faut se tromper. Faire des erreurs est une étape indispensable dans le processus d’apprentissage et d’acquisition d’une nouvelle compétence. Le feedback immédiat permet à l’apprenant de se corriger, de s’améliorer et d’ancrer durablement ses nouvelles connaissances. En tant que parent instructeur, vous devez exposer la réponse correcte juste après avoir posé la question et ce, avant que l’erreur ne « s’incruste ». Il est important d’offrir à l’enfant la bonne réponse tout de suite afin de ne pas garder des erreurs sur le long terme et de lui permettre d’acquérir la compétence évaluée correctement.

3. Comment réussir l’étape de l’écriture avec son enfant avant ses 6 ans ?

Ecrire pour lire. Ou coder, décoder. Ces deux étapes sont étroitement liées et peuvent être accomplies avant les 6 ans de votre enfant. Pour ce faire, il existe plusieurs activités ludo-éducatives que le parent peut mettre en place chez lui assez facilement.

Utiliser les lettres mobiles pour accéder à l’écriture de façon ludique

L’alphabet mobile, issu de la pédagogie Montessori, permet à l’enfant de composer des mots avant même de savoir écrire. Il peut donc être utilisé dès 3 ans. Selon Maria Montessori, l’enfant, bien avant 6 ans, est capable de mettre en mots ses pensées. Il a simplement besoin d’un outil adapté pour le faire. Le crayon et sa traditionnelle feuille de papier ne sont pas l’idéal à cet âge. C’est ici que les lettres mobiles deviennent nécessaires pour la progression du tout-petit vers l’écriture et la lecture. Dans chacun des livrets conçus par Pazapa, établissement en ligne musulman, nous proposons des lettres mobiles. Celles-ci sont à plastifier. Par le biais d’exercices et de jeux, elles permettent très tôt à l’enfant d’écrire ses premiers mots. Et ainsi, de commencer à écrire.

Travailler la motricité fine de l’enfant avant même de lui proposer de tenir un crayon

La motricité fine concerne les mouvements précis qui sollicitent les petits muscles et notamment ceux de la main et des doigts. Vous savez, ces muscles qui permettent de tenir un crayon puis d’écrire de façon propre et soignée. Mais au-delà du geste d’écriture, la motricité fine intervient dans de nombreux gestes du quotidien : utiliser une paire de ciseaux, lacer ses chaussures ou encore ouvrir et fermer un verrou. Il est donc important de travailler ceci avec l’enfant dès son plus jeune âge. Ainsi, on peut proposer un entraînement ludique avec des gommettes ou de pâte à modeler. On peut également proposer à l’enfant des activités concrètes qui comprennent le fait de visser, dévisser, d’enfiler des perles ou des billes, de transvaser, de trier ou d’ouvrir et fermer un contenant.

Ecrire son prénom ou des mots connus pour enrichir son vocabulaire et écrire correctement avant 6 ans

Afin de faciliter l’enfant dans l’écriture de ses premiers mots, il convient de lui proposer d’écrire des choses qui font sens pour lui. En effet, difficile d’être intéressé et motivé par quelque chose que l’on ne comprend pas. Il en est de même pour nous, adultes. Nous vous conseillons donc de proposer à l’enfant d’écrire son prénom, ceux de ses camardes et de ses frères et soeurs. Ensuite, il peut essayer d’écrire des mots simples, sans sons complexes. Par exemple : bol, sac, lac, mur, papa,… Ceci va le mettre en situation de réussite et, de cette façon, renforcer son assurance en ses capacités. Ensuite, il est tout à fait opportun de créer un cahier de vocabulaire adapté au niveau de l’enfant et à ses préoccupations. Dans celui-ci, vous écrirez des mots simples, à côté desquels vous pourrez ajouter un image pour qu’il puisse l’utiliser de manière autonome. Ainsi, on peut imaginer un carnet de vocabulaire avec un chapitre sur les animaux, un autre sur les véhicules et un autre sur les métiers. L’apprenant peut, à son aise, recopier les mots dont il a besoin et commencer ses premières productions écrites.

4. D’autres facteurs essentiels à prendre en compte pour acquérir la lecture en maternelle

Nous avons vu, jusqu’à présent différents jeux et de nombreuses activités à mettre à oeuvre avec l’enfant pour lui permettre d’apprendre à lire dès la maternelle. Néanmoins, il faut prendre en compte d’autres facteurs pour parvenir à cet objectif pédagogique.

Prendre soin du corps de l’enfant et de son environnement pour qu’il puisse appendre dans de bonnes conditions

Pour acquérir correctement une compétence ou un savoir nouveau, les besoins primaires du corps doivent être comblés. Ainsi, il est essentiel que l’enfant puisse dormir suffisamment car un bon sommeil favorise la mémorisation et concentration. L’heure du coucher ne doit pas être trop tardive et doit être régulière afin que l’enfant puisse récupérer convenablement. Veillez à lui offrir un environnement calme et adapté pour qu’il puisse se reposer en toute quiétude. De même, il convient de prendre en considération le fait que le cerveau a besoin d’eau,. Il faut proposer à l’enfant de s’hydrater régulièrement. Ceci facilite les connexions neuronales. En ce sens, nous tenons à souligner qu’une alimentation saine et équilibrée permet d’optimiser les performances intellectuelles. Enfin, il est essentiel de ne pas mettre la pression à l’enfant au prétexte qu’il doit absolument entrer en lecture avant 6 ans. En effet, le stress empêche la mémorisation et, celui-ci est délétère pour les apprentissages. Il est tout à fait possible de faire avancer son enfant vers la lecture dans la bienveillance et sans le pousser outre mesure.

Apprendre en jouant pour préserver l’enthousiasme de l’enfant

D’après une étude, il existe un lien certain entre jeu et apprentissage. Cette étude montre que le jeu est associé au plaisir et contribue donc à la croissance de nombreux circuits cérébraux. De ce fait, plus l’enfant apprend avec joie et enthousiasme, plus son cerveau se développe et plus les émotions positives liées à l’apprentissage l’encouragent à explorer d’autres compétences. La lecture et l’écriture ne font pas exception à la règle. En outre, avant 6 ans tous les apprentissages doivent se faire de manière sensorielle. Cela signifie que l’on va utiliser plusieurs sens pour apprendre. Il est donc important de comprendre qu’à cet âge-là, l’enfant a le droit de bouger, de toucher… C’est même entièrement nécessaire à son apprentissage. Vous pouvez ainsi proposer des chasses aux sons dans la maison, des pêches de lettres en plastiques dans une bassine pleine d’eau… Il n’y a ici de limite que votre imagination. Pour finir, on remarque que lorsque les enfants jouent, ils sont engagés, détendus et stimulés. Par le biais du jeu, ils essaient, expérimentent, prennent des risques, développent leur empathie et leur imagination, apprennent à gérer l’incertitude et réactivent ce qu’ils ont appris précédemment. Le jeu contribue à rendre l’apprentissage amusant et agréable, mais aussi, à aider à ce qu’il se déroule de manière plus engageante et exploratoire. C’est vraiment une approche utile pour permettre à l’enfant d’acquérir la lecture dès la maternelle.

 

mon enfant entre en lecture avant 6 ans

Apprendre à son enfant à lire avant 6 ans : Les informations à retenir

Apprendre à lire à son enfant dès la maternelle est un objectif partagé par de nombreuses familles et certains enseignants. Chez Pazapa, école musulmane privée à distance, nous pensons que c’est possible. Pour cela, il faut mettre en oeuvre certains points que nous résumerons ici :   – proposer des temps de lecture offerte, – découvrir des comptines et des poésies en famille, – rendre l’apprentissage concret à partir d’images et d’objets, – prendre en compte l’importance d’un feedback immédiat, – utiliser les lettres mobiles mises à disposition dans les livrets de notre établissement en ligne, – travailler la motricité fine par des jeux et des ateliers de vie pratique, – élaborer un carnet de vocabulaire thématique et ludique, – prendre soin du sommeil et de l’alimentation de son enfant, – lui offrir un environnement serein, sans stress, – amener l’apprentissage de la lecture et de l’écriture par le jeu.   Ainsi préparé, votre enfant peut faire ses premiers pas sur le chemin de la lecture et, par ce biais, démarrer sa scolarité du bon pied. En route pour la réussite éducative !

DÉCOUVRIR D’AUTRES ARTICLES :

IEF : Droits et Devoirs

IEF : Droits et Devoirs

IEF : Droits & Devoirs   Avec la nouvelle loi régissant l'école à la maison, loi dont nous avons beaucoup entendu parler dans les médias, nombreuses sont les familles qui s'interrogent sur leurs droits & devoirs en IEF. Malheureusement, des informations...

Rentrée Scolaire Sereine | 5 Conseils d’Organisation

Rentrée Scolaire Sereine | 5 Conseils d’Organisation

La rentrée scolaire approche à grands pas et les vacances sont déjà quasiment terminées. L'été passe toujours si vite... En effet, dans quelques jours, ce sont près de 13 millions d'élèves qui retrouveront les bancs de l'école et environ 62 000 enfants qui attaqueront...

Comparatif Cours par Correspondance | Choisir le Meilleur

Comparatif Cours par Correspondance | Choisir le Meilleur

Vous avez décidé de vous lancer dans l’instruction en famille ? Pour vous épauler au quotidien, vous recherchez un organisme de cours par correspondance fiable et sérieux ? Faire l’école à la maison peut en effet se révéler éprouvant : il faut préparer ses supports,...

×